Accueil / R&D / Des blocs de pierre ponce pour votre maison!

Des blocs de pierre ponce pour votre maison!

Certes, ça n’est pas avec la petite pierre du bord de votre baignoire que vous allez construire votre future maison. Mais c’est bel et bien cette roche volcanique qui a trouvé une utilité dans le monde de la construction et qui est aujourd’hui proposée sous forme de blocs tout comme les blocs béton.

 

Origine et fabrication

Depuis l’Antiquité, la pierre ponce a été utilisée pour la construction et aujourd’hui, alors que l’isolation prend de plus en plus d’importance, elle fait son grand retour et représente environ 7 % des matériaux de construction utilisés pour le gros œuvre selon l’UMF. Ses aptitudes isolantes thermique et phonique, ses propriétés assainissantes ainsi que sa facilité d’emploi en font un matériau très apprécié. Voilà pourquoi de nombreux industriels comme Bisotherm, qui a breveté un dispositif de lavage et purification, ou même Lafarge développent énormément ce produit qui leur permet de réduire leur impact environnemental ainsi que d’offrir un produit permettant de respecter la RT2012.
La pierre ponce est une roche volcanique qui, grâce à sa température de formation, contient environ 85 % de volume d’air et a donc une densité très faible. Une fois la pierre naturelle extraite des carrières elle est raffinée pour retirer toutes les impuretés ainsi que les composants lourds. La pierre ponce obtenue est donc la plus pure possible et respecte toutes les normes de construction biologique et d’économie d’énergie. On mélange ensuite les granulats de pierre ponce, de dimension de 1-16 mm, à hauteur de 95 % à un peu de liant hydraulique et d’eau pour former le béton léger. Ce béton est par la suite moulé, vibré puis pressé à froid ce qui permet d’économiser en énergie, car il n’y a aucun besoin de cuisson contrairement à la brique.

 

Les avantages

La pierre ponce, et donc l’agrégat obtenu aussi, contient jusqu’à 85 % d’air emprisonné ce qui lui confère une haute isolation thermique. En effet, la résistance thermique d’un bloc de 25 cm est environ de R=1,7 W/m²K soit 70 % plus élevée que celle d’un bloc béton traditionnel. La colle ne se place plus à la truelle sur toute la surface du bloc, mais avec un appareil plus précis ce qui permet de faire des joints minces (1,6 à 2,5 kg/m2) ce qui permet de réduire les ponts thermiques de ces joints et d’améliorer encore les performances énergétiques. De plus, il est possible d’utiliser des blocs où les alvéoles ont été remplies par un isolant et ainsi d’augmenter la résistance thermique jusqu’à R=3,3 W/m²K. De plus, la porosité fermée de la pierre ponce permet de s’abstenir de mettre en place un pare-vapeur, car la progression de l’eau est extrêmement faible.
Un autre avantage de ce produit et sa mise en œuvre, en effet grâce à la faible densité de la pierre ponce les blocs sont très légers ce qui les rend simples à transporter sur un chantier et plus maniables par les compagnons. La pose est donc simplifiée et les mortiers utilisés sont directement proposés par les fabricants de blocs ce qui simplifiera encore la livraison et les durées de travail. Les finitions quant à elles sont composées simplement d’un revêtement classique à l’extérieur et d’un placoplâtre ou d’un enduit plâtre pour l’intérieur.
Les blocs béton en pierre ponce sont certes plus chers que des blocs béton traditionnels, mais il faut tenir compte de la globalité du chantier. La pose rapide des blocs pierre ponce permet d’économiser en salaire d’ouvriers d’une part et d’autre part la meilleure isolation conférée par ces blocs permettra des économies d’énergie dans la vie de la maison tout en respectant la RT2012. Il est vrai qu’il est possible de douter sur un réel retour direct sur investissement de ces blocs.
Le bilan global portant sur la totalité du cycle de vie, en prenant en compte l’utilisation, la maintenance et le recyclage futurs, nous montre que ce matériau de construction a de l’avenir et pourrait bien détrôner l’habituel parpaing. Il reste à voir si les industriels vont y trouver leur compte.

Regardez aussi !

Le Contrôle Qualité des Maquettes ‘BIM’ à l’aide de ‘Solibri’, solution proposée par Allplan

Quand on pense à Solibri, on imagine un petit oiseau, le colibri, forcément. On ne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *